L'illustre famille de Créquy

Retour au sommaire        

Actualités des Créquy

Présentation

16/11/2010 13:03

 

Les Créquy-Langles

XII.- François de Créquy

 Fils de Charles de Créquy et de Jeanne de Vroland, il reçut en héritage de sa mère le pays et vicomté de Langle. Le 24 septembre 1575, il était porte-guidon de la compagnie de cinquante lances de M. de Rubempré (Quittance donnée à Abbeville, BN, Fonds Gaignières). Il vendit en 1619-1621, son vicomté de Langle au comte de Solre, ce que confirmèrent les Archiducs Albert et Isabelle (Nord, B 1652). Il épousa, par contrat du 4 décembre 1573, Geneviève de Bus, dame du Bus, de Wailly, de Saucourt, des Alleux, fille de Jean et d'Isabelle Gaillard. Elle mourut le 28 janvier 1621 et fut inhumée dans l'église de Behen. François de Créquy partagea ses biens, avec ses enfants, dans deux actes, en date des 29 octobre 1621 et 18 juillet 1630. Il testa le 18 décembre 1634 et mourut quelques jours plus tard. 

  1. Louis de Créquy, vicomte de Langles, seigneur des Alleux, mort sans alliance vers 1630. Il demeurait à Bainast

  2. Charles de Créquy-Langle, seigneur de Saucourt, qui suit

  3. François de Créquy, seigneur de Sainte-Marie, mort sans alliance avant 1621

  4. Pierre de Créquy, seigneur de Saucourt, qui suit, allié (plutôt en concubinage qu'en mariage) à une certaine Marie Baillet, paysanne. Ses enfants furent considérés comme naturels

  5. Robert de Créquy, auteur de la branche des Créquy-Montorgueil, qui suit

  6. Laurent de Créquy, seigneur d'Amplicourt, mort célibataire en 1630. En 1632, le fief d'Applicourt est donné à Charles.

  7. Jeanne de Créquy, mariée à François de MERCASTEL, chevalier, seigneur de Calletot et de Fouquerolles, capitaine au Régiment de Rambures. Elle était morte en 1621  (Il se remaria à Suzanne de LA MONTAGNE, et il était le fils de François de Mercastel, chevalier, seigneur de Calletots et de Fouquerolles, et de Jeanne de Saint-Blimond.

  8. Louise de Créquy, mariée à Oudart de GUESCHARD, seigneur du Tronquoy et d'Escles en Picardie, fils de Jean, écuyer, seigneur de Gourgouchon etr d'Antoinette de Montomer (Archives de M. de Grosriez, citées par Richoufftz, p 18)

  9. Geneviève de Créquy, mariée, par contrat du 16 novembre 1632,  à Charles de la Haye, écuyer, seigneur de Bainast, fils de Philippe, seigneur de Wallemez et de Barbe de Bonnelle du Perrou. Elle mourut en 1642. (Archives de M. de Grosriez, citées par Richoufftz, p 16)

 XIII.- Charles de Créquy, fut d'abord seigneur de Saucourt. La mort de son frère aîné en fait, en 1630, un vicomte de Langle, seigneur des Alleux (en Picardie), de Valcourt . Il commanda une compagnie de mousquetaires au régiment de Bellebrune. Il mourut aux Alleux le 6 juillet 1654.

             Il épousa, par contrat du 9 octobre 1632,  Catherine d'Ostrel, fille de Robert, baron de Flers, seigneur de Cambligneul, de Cainchy, d'Hamericourt, de Marconnelle, de Billemont, de Gaillecourt et de Bonne de Lannoy-Espléchin. Elle mourut aux Alleux le 24 mars 1674 et fut inhumée le 27 dans le choeur de l'église de Behen.  

  1. Charles-Adrien de Créquy, vicomte de Langles, seigneur des Alleux et de la Neuville-au-Bois, commanda le second bataillon de la Couronne. Il mourut à Nancy en 1681, sans avoir été marié.

  2. Antoine-Léonor de Créquy, vicomte de Langle après son frère, vicomte de Doullens, seigneur des Alleux, de Marconnelle en partie, de Beauval, de Fréville, de Villeroy (Applincourt). Né le 1er janvier 1643, il fut capitaine au régiment de Picardie et commanda en l'an 1692 la noblesse de l'arrière-ban de cette province. Il mourut fort vieux, dit-on, au mois d'août 1721, laissant très peu de biens. Il avait épousé Geneviève de Créquy.

  3. Bonne de Créquy, mariée en 1653 à François de Créquy, baron de Frohans, son cousin germain, dont elle était veuve en 1674.