L'illustre famille de Créquy

Retour au sommaire        

Actualités des Créquy

Présentation

20/10/2007 16:03

 

Les Créquy-Tilly

VI.- Simon de Créquy

Fils de Baudouin, sire de Sains, et de Jeanne de Bavinchove, il fut seigneur de Tilly, Staples, Beugny. C'est sans doute lui qui est sergent d'armes au château d'Hesdin en 1346 et reçut quittances de gages. Ses armoiries, le créquier à la bande brochant dans un trilobe, évoque en effet la branche des Créquy-Rimboval. Peut-être fut-il chevalier d'honneur de la princesse Anne de Bretagne, dame de Cassel, selon un titre de la Chambre des Comptes de Lille, que nous n'avons pas à ce jour détecté. Il aurait épousé Jossine de Wancourt.

  1. Jean de Créquy, qui suit

 VII. Jean de Créquy

Jean de Créquy, seigneur de Tilly, s'engagea dans une longue carrière d'officier à la solde des comtes d'Artois et de Flandre. En 1361, il était bailli de Saint-Omer et resta dans ce poste jusqu'en 1364. Il fut ensuite bailli d'Hesdin, au moins jusque dans les années soixante-dix. Il vit sa maison (de Tilly?) dévastée et brûlée lors de la chevauchée anglaise de 1369 et la comtesse lui servit quelque dédommagement. En 1375, il était bailli de Cassel. On a trace de lui jusque dans les années quatre-vingts.

 Il épousa:

  1. N. de Baye, fille de Jean Baye qui possédait quelques biens que releva son petit fils Guillaume avant la fin du siècle.

  2. Pasquette du Biez  

Enfant: 

  1. Guillaume de Créquy, sui suit

 VIII. Guillaume de Créquy, dit le Galois

Seigneur de Tilly, de Staples et du Bois Winquenel (à Planques), il apparaît dans les actes après 1390 et portait le titre d'écuyer. Il fut grand fauconnier de Philippe de Bon, duc de Bourgogne, qu'il servit, à l'occasion dans les guerres, notamment en 1405 (Quittances de gages, Côte-d'Or, B 11758). Il gît à Oudekerque, dans un mausolée relevé au milieu du choeur où l'on voit ses quartiers peints sur les vitres.

Il épousa -en l'an 1387, selon le LB 21436- Jeanne de Cunchy, dont il divorça, pour cause de galanterie, en l'an 1403, suivant une sentence de l'évêque de Thérouanne. Il avait eu commerce avec sa cousine Héleine- Jeanne de Wandonne, fille de Rigaud de Wandonne, petite-fille d'Hugues et de Jeanne de Créquy, au profit desquels il vendit ses biens artésiens pour les remplacer en Flandre. C'est ainsi qu'en 1401 il vendit à Louis de Créquy-Rimboval son bois de Winquenel.   

  1. Jean Rigaud de Créquy, auteur de la branche des Créquy-Oudekerque,  qui suit

  2. Mathieu de Créquy, auteur de la branche des Créquy-Winnezelle, qui suit